2016, 17e édition du festival les Zaccros d’ma Rue à Nevers et dans les 12 communes de l’agglomération. 8 jours intenses placés sous le signe de la création, de la liberté, du rêve, du plaisir. Ces mots, ces valeurs qui sont aujourd’hui de plus en plus bafoués dans un monde violent, cruel,dans une société où explosent les inégalités tandis que s’installe la régression des droits les plus justes.
Pendant ce temps du festival, nous revendiquerons haut et fort la liberté de créer, de s’exprimer, de vivre ensemble des moments intenses et joyeux, avec les quelques 200 artistes qui seront présents et autour desquels nous nous retrouverons.

Jour et nuit, la culture doit rester debout. Elle est, et restera un rempart contre l’obscurantisme qui mine notre société. Ainsi, cette année, le festival sera placé sous le double signe de la création et de l’union entre nos 2 régions, Bourgogne et Franche-Comté.

La création : ce moteur de notre travail, ce qui nous enrichit au contact des artistes que nous accueillons en résidence pendant l’année et que nous voyons se donner, mettre parfois 2 ou 3 ans pour concevoir et finaliser un spectacle qui nous fera rêver, réfléchir, rire ou pleurer lors d’une rencontre éphémère dans l’espace public. Pas moins de 15 créations , dont certaines accompagnées par l’association durant l’année, seront présentées à Nevers entre le 8 et 10 juillet.
L’union entre Bourgogne et Franche-Comté, mise en lumière dans les arts de la rue : constat a été fait… beaucoup de belles compagnies de théâtre de rue résident en Franche-Comté. Nevers jouit d’un festival important qui permet d’accueillir beaucoup de ces troupes pour faire découvrir leur travail original, aux formes très singulières et diversifiées et ainsi créer des moments de rencontres festives avec le public.

N’oublions pas la participation créative de nos habitants qui pour la 9e année, développeront un projet participatif pendant 3 jours dans le parc. Cette année, les Zenfantillages – Opus 2, que nous aurons le plaisir d’aller présenter pendant 5 jours dans le 25e festival “Au bonheur des Mômes” du Grand Bornand.